La drupa permettrait aux imprimeurs d’imaginer la quasi-totalité des solutions de production et d’être créatifs !

Annie Garçon de duomedia participait, le 23 mai dernier au petit-déjeuner organisé par la publication française « France Graphique ». Ce petit-déjeuner, destiné aux imprimeurs n’ayant pas pu se rendre à la drupa, a fait le point sur les nouveautés présentées à Düsseldorf et sur les tendances émergentes. La conférence, animée par  Rodolphe Pailliez, rédacteur en chef adjoint de France Graphique et par Henri Saporta, rédacteur en chef d’Emballages magazine et nouveau directeur de publication de France Graphique, était organisée autour de quatre intervenants : deux imprimeurs, un membre de l’association UNIC (Union Nationale de l’Imprimerie et de la Communication) et un consultant en arts graphiques. La conférence s’est achevée par une présentation des logiciels proposés par Chili Publisher.

Les thèmes majeurs ressortis de la drupa 2012 sont la concurrence entre l’offset et le numérique, notamment avec des formats phares de l’offset, comme le format B2. L’impression nanographique, présentée par Benny Landa, a suscité la curiosité même si elle ne sera pas mise sur le marché avant 2014. Lors de cette 15ème édition, de nombreux partenariats « stratégiques » entre constructeurs offset et numérique se sont créés. Également très présent sur tous les stands, le packaging a fait une entrée remarquée, notamment par le biais de l’impression numérique. Enfin, les solutions de gestion des flux et de web-to-print avaient mis en avant une intégration complète dans la chaîne de production, et ce, quelles que soient les technologies utilisées.

Tour à tour, les quatre intervenants ont exprimé leur ressenti de l’événement, tous d’accord sur le fait que la drupa représentante une occasion unique d’identifier les tendances et de mobiliser des projets collectifs. Cependant, l’un deux a émis son sentiment que le salon « raconte de belles histoires », loin de la réalité du terrain. A ce titre, il a été mentionné que si la drupa 2004 avait mis en avant le JDF et la drupa 2008 le jet d’encre, les avancées chez les imprimeurs dans ces domaines en France n’avaient pas été largement suivies. C’est pourquoi il est demandé pour la prochaine édition du salon, davantage de prospectives ainsi qu’une plus grande visibilité sur les clients potentiels. L’UNIC a profité de l’occasion pour présenter son projet baptisé « IniGraph » (Impression numérique dans les industries graphiques), dont la mission est d’aller expliquer aux imprimeurs français ce qu’il se passe dans le secteur de l’impression. Un rôle tout à fait complémentaire à celui de la drupa, qui permettrait aux imprimeurs d’imaginer la quasi-totalité des solutions et d’être créatifs !

Ce petit-déjeuner, de grande qualité, a été très apprécié par tous les participants. Une initiative à renouveler en 2016.

In English

drupa lets printers be creative and imagine a large portfolio of production solutions

The main trend that filtered out from drupa 2012 was definitely the competition between offset and digital. But also a number of key strategic partnerships emerged between offset and digital printing manufacturers. A strong packaging presence as well as workflow and web-to-print solutions enabling full integration in the production chain were visible on many stands. And finally, nanographic printing, presented by Benny Landa created a lot of curiosity even though the presses will not be commercially available before 2014.

The 4 speakers (2 printers, a member of UNIC (Union Nationale de l’Imprimerie et de la Communication) and a graphic arts consultant) took it in turn to speak about their experience at drupa. All agreed that drupa represents a unique opportunity to identify the emerging industry trends. UNIC presented its new project IniGraph (Impression numérique dans les industries graphiques = digital printing in the graphic arts industry), which aims at explaining to French printers what is happening the printing sector.

The quality of the press breakfast was highly appreciated by all participants! Definitely an initiative to do again after drupa 2016!

 

-->